Grâce à sa définition, le complément alimentaire est considéré comme une denrée destinée à compléter l’alimentation. Il est source de nutriments et de substances utiles à l’organisme. Cette solution réserve des effets bénéfiques pour le consommateur. Elle est à choisir avec attention. À la différence des médicaments, son dosage reste physiologique.

La composition du complément alimentaire

La composition de la formule est un détail primordial à bien considérer dans le choix d’un complément alimentaire naturel. Renseignez-vous sur l’origine et la présence de certains ingrédients dans le produit. Découvrez si celui-ci contient du lactose, du gluten, des conservateurs, des additifs ou d’autres éléments allergènes. Informez-vous également sur le niveau d’assimilation pourvu par les principes actifs et les nutriments du complement alimentaire bio. Trouvez plus d’informations sur www.natesis.com.

La bonne tolérance et la présence d’effets secondaires sont des facteurs à bien analyser dans le choix de la solution. Certains sels apportent plus de minéral élément que d’autres. Pour le magnésium, le Bysglycinate qui est un complexe organique de magnésium est mieux toléré et mieux assimilé par l’organisme. Il évite la contrainte de l’effet laxatif. Contrairement à cette première forme de nutriment, l’oxyde de magnésium est moins toléré et peu absorbé par le corps. Il a pourtant une teneur élevée en magnésium. Ce composant présente également un risque élevé d’effet laxatif. À chaque minéral correspond une ou plusieurs formes bénéfiques de plus que d’autres. Certains composants sont additionnés au complément alimentaire afin d’optimiser l’assimilation et la biodisponibilité. La taurine et la vitamine B6 sont souvent associées au magnésium pour augmenter l’efficacité du complément alimentaire.

Le dosage de principes actifs

Les compléments alimentaires natesis contiennent des principes actifs. Ceux-ci sont des substances qui possèdent des propriétés efficaces et des intérêts bénéfiques pour la santé. La concentration en produits actifs a une influence sur l’efficacité de la formule. Elle renseigne sur la qualité de la solution. Pour les extraits végétaux, la standardisation garantit la même teneur en principes actifs pour tous les lots de compléments alimentaires. Elle varie selon le mode d’extraction, l’origine et les récoltes. Le processus de fabrication permet de sélectionner les agents actifs recherchés et d’adapter la concentration aux besoins du consommateur. La standardisation indique la présence de certains composants pour chaque complément, mais elle ne garantit pas une haute concentration. L’absence de cette mention sur l’article n’implique pas l’inefficacité du produit. En tout cas, vérifiez la concentration de la formule que vous souhaitez consommer. Lisez attentivement l’étiquette. Cette dernière vous renseigne sur la concentration de principes actifs. L’extrait concentré en agents actifs garantit une même concentration pour toutes les solutions. Les compléments alimentaires sont souvent dosés en microgrammes ou en milligrammes. D’autres indications ou unités de mesure renseignent parfois sur la concentration d’actifs. L’Unité Internationale (UI) est souvent repérée sur la vitamine D. Pour les enzymes, on retrouve généralement l’unité GDU.

Un produit bio

Les compléments alimentaires ne sont pas tous d’origine naturelle. Cette mention indique que les substances actives sont bio. Certaines formules sont 100 % naturels en termes d’excipients, d’agents actifs et de gélules. D’autres éléments présentent plus d’atouts d’assimilation et de stabilité. Ils s’apparentent à la forme naturelle.

Les compléments alimentaires bio sont les plus conseillés. Pour les solutions certifiées bio, environ 90 à 100 % proviennent de l’agriculture biologique. Cela écarte la présence de produits chimiques de synthèse (engrais, pesticide, etc.) dans la fabrication de la solution. Les formules d’origine naturelle sont bénéfiques pour la santé des consommateurs et de l’environnement. Sachez toutefois que certains compléments alimentaires comme les probiotiques et les eaux de mer ne peuvent obtenir la certification bio même s’ils sont dépourvus de pesticide.